Quels sont les premiers signes de la phlébite ?

Une phlébite est un trouble cardiovasculaire caractérisé par un caillot sanguin bloqué dans une veine de la jambe. La circulation de l’hémoglobine est alors empêchée, et plusieurs symptômes se font ressentir. Dans les cas les plus graves, la thrombose veineuse peut déclencher une embolie pulmonaire qui a des conséquences parfois tragiques. Il faut donc pouvoir reconnaitre les premières manifestations de ce trouble veineux.

C’est quoi, une phlébite ?

La phlébite (ou thrombose veineuse) est causée par un caillot sanguin bouchant la circulation sanguine d’une veine plus ou moins importante. Selon sa nature, qu’elle soit profonde ou superficielle, la phlébite sera plus ou moins grave. Plus les veines sont profondes et importantes (thrombose veineuse profonde), plus les conséquences seront graves et le traitement urgent.

Dans certains cas, la phlébite touche les membres supérieurs (bras par exemple) mais il s’agit le plus souvent des mollets. Elle se déclenche souvent en conséquence à une longue immobilisation, après une hospitalisation par exemple. Les personnes souffrant de varices sont plus vulnérables aux thromboses veineuses superficielles, qui est un signe de mauvais flux sanguin. La thrombose veineuse superficielle peut conduire à une thrombose veineuse profonde.

Concernant la phlébite profonde, porté par le flux sanguin puissant, le caillot peut se décoller et quitter la jambe pour remonter dans le corps. Cela peut alors provoquer une embolie pulmonaire.

VOIR AUSSI : Quelle est la fréquence cardiaque normale en fonction de l’âge ?

Quels sont les signes de la phlébite ?

La douleur au mollet

La présence d’une douleur au mollet est le premier symptôme d’une phlébite. Cette douleur s’accentue quand le mollet est en tension (quand il est droit, orteils relevés), et elle peut s’accompagner d’un gonflement chaud au toucher. Ce gonflement peut être le signe d’un œdème. En effet, le vaisseau sanguin étant obstrué, du liquide s’accumule autour. L’épiderme est alors brillant, rougeâtre ou bleuâtre, et dur au toucher.

La sensation de jambes lourdes

Le manque de circulation sanguine au niveau des membres inférieurs peut créer une sensation de jambes lourdes. On peut aussi ressentir des engourdissements et des crampes. Les jambes lourdes s’accompagnent souvent d’autres symptômes à connaitre et à surveiller.

La peau dure

Lors de la palpation du mollet, la peau peut sembler dure. En effet, quand il s’agit d’une phlébite superficielle, la veine gonfle contre la peau et peut être sentie à la palpation du mollet. La phlébite superficielle se crée souvent au-dessus d’une varice préexistante et est alors très visible. On voit les veines gonflées qui forment une sorte de cordon à la surface de l’épiderme.

En cas de complications liées à une thrombose veineuse profonde, on peut retrouver :

De la fièvre

La fièvre est un signe préoccupant quand elle commence à être trop haute. Elle est le signe que la thrombose s’aggrave et peut être annonciatrice d’une embolie pulmonaire. Il faut absolument contrôler la fièvre, essayer de la faire redescendre mais ne pas l’ignorer. Elle peut être le signe d’une complication grave et fatale si elle n’est pas correctement prise en charge.

Une sensation d’essoufflement

La sensation d’essoufflement est le symptôme le plus préoccupant. Quand la respiration devient difficile, l’embolie pulmonaire est suspectée. Parfois, ce symptôme s’accompagne de toux ou de crachats de sang. Il faut consulter le plus vite possible car le risque est grand et l’impact potentiel sur sa santé aussi.

thrombose veineuse

Que faire pour prévenir la phlébite ?

Pour prévenir la phlébite, il est recommandé d’éviter l’immobilisation et les situations qui favorisent l’insuffisance veineuse. L’activité physique est essentielle, et il faut éviter tant que possible les situations où on reste immobile trop longtemps (voyage en avion par exemple). De plus, il faut avoir connaissance d’éventuels antécédents familiaux, et faire attention à l’obésité. Cette pathologie a des conséquences tragiques sur la santé, et peut empêcher la correcte circulation du sang.

Les chirurgies dont découlent un alitement sont des facteurs de risque. Même chose pour les paralysies des membres inférieurs ou certaines maladies affectant le flux sanguin ou la coagulation. La grossesse et le post-partum peuvent être des facteurs de risque en influant sur l’insuffisance veineuse.

Le tabagisme est aussi un facteur à risque, comme tout ce qui favorise la coagulation de l’hémoglobine. En vieillissant, le sang coagule plus facilement, et on se déplace en général moins. C’est pour cela que la phlébite touche principalement les personnes âgées.  

complications de la phlébite

Quelles sont les complications de la phlébite ?

La principale complication de la phlébite est l’embolie pulmonaire. Celle-ci se soupçonne dès l’apparition de fièvre et d’essoufflements. Elle se déclenche quand le caillot du mollet se détache et obstrue une des artères pulmonaires. Cela empêche de correctement respirer et abîme le poumon. Parmi les symptômes, on retrouve des douleurs thoraciques avec des difficultés à respirer. Parfois, il y a même des crachats de sang et une perte de connaissance. L’embolie pulmonaire nécessite une intervention d’urgence : il faut immédiatement composer les numéros d’urgence. La réalisation d’une échographie-doppler cardiaque confirmera le diagnostic.   

Quelques années après l’épisode de phlébite profonde, une maladie post-phlébitique peut se déclencher. Elle se déclenche quand la thrombose veineuse profonde a endommagé les valvules et les parois veineuses de la jambe. Alors, le sang ne peut plus naviguer correctement et reflue. Au lieu d’aller vers le cœur, il s’accumule dans le membre qui gonfle et forme un œdème. Il faut consulter immédiatement car un œdème peut être très douloureux. Le diagnostic sera clinique, il s’appuie sur la description des symptômes de la maladie post-phlébitique. En traitement, des bas de contention (compression élastique) sont souvent prescrits. Ils permettent de compresser la jambe et d’aider à l’acheminement du sang vers le cœur.

VOIR AUSSI : Peut-on dormir avec des bas de contention ?

Pour conclure, la phlébite est un trouble cardiovasculaire dont les symptômes peuvent avoir un impact conséquent sur la santé. Il est très important de consulter son médecin généraliste dès l’apparition des premiers signes, et d’aller voir un phlébologue si la situation persévère. L’activité physique, les étirements ainsi que le port de bas de contention peuvent grandement contribuer à limiter l’apparition de cette pathologie. Parfois, le trouble passe inaperçu et ne présente aucun signe. Il faut donc voir un médecin dès le premier symptôme et être très vigilant en cas d’historique de varices.

Avis sur cette publication

Sujets proches

Un défibrillateur de qualité, facile à utiliser

Malika

Tout savoir sur la maladie de Stargardt : Symptômes et conseils

FOCM

Tout ce qu’il faut savoir sur la cigarette électronique et les produits e-liquides

Malika

Thé vert Matcha : le n°1 des thés !

Régis

Syndrome des ovaires polykystiques (SOPK) : symptômes, diagnostic et traitements

Chloé Bessede

Sophie la girafe, dangereuse ou non pour la santé de bébé ?

Malika

Donner son avis sur ce sujet