Peut-on dormir avec des bas de contention ?

Porter des bas ou des chaussettes de contention est très commun quand on souffre d’une circulation sanguine insuffisante. Elle permet de « booster » celle-ci, et de soulager la sensation de jambes lourdes. Le port de ces dispositifs est très commun, surtout chez les personnes âgées. Ces dernières sont plus vulnérables aux diverses pathologies affectant le flux sanguin. Les bas de contention sont conçus pour être portés la journée, notamment quand ils sont sous forme de collants. Mais, est-il possible de dormir avec des bas de contention ? Y a-t-il des risques ?  

Qu’est-ce que c’est, les bas de contention ?

Les bas de contention sont des dispositifs médicaux de compression. Ils permettent de faciliter la circulation veineuse au niveau des jambes et des chevilles. Ils sont particulièrement recommandés chez les personnes souffrant de pathologies créant une insuffisance veineuse. Celle-ci concerne environ 18 millions de français.

La compression permet la stimulation de la circulation sanguine notamment en cas d’insuffisance veineuse. En effet, quand la personne est en position debout ou assise trop longtemps, le sang s’accumule dans la jambe et n’est plus correctement acheminé par les veines vers le cœur (stase veineuse). Les bas de contention permettent de compresser la jambe et la cheville, et facilitent l’acheminement du sang vers le cœur. Ils empêchent ainsi son accumulation dans les membres inférieurs, et la dilatation excessive des veines de la jambe. La stase veineuse peut créer des complications, comme des varices, une phlébite ou une thrombose veineuse.

Les bas de contention doivent être prescrits par un médecin, notamment un phlébologue (spécialiste de la circulation sanguine et des veines). Ils existent sous forme de chaussettes, de bas (jusqu’au mollet, ou au-dessus du genou) et de collants. Il existe aussi des bas qui laissent le pied à l’air libre. Le modèle sera prescrit en fonction des symptômes, de la pathologie et de sa gravité (jambes lourdes ou prévention d’une phlébite par exemple).

VOIR AUSSI : Douleur sur le dessus du pied en marchant : causes et traitements

Peut-on dormir avec des bas de contention ?

Il est en général déconseillé de dormir avec des bas de contention. En effet, ces derniers sont conçus pour stimuler la circulation veineuse d’une personne en position debout ou assise. On considère que le sang ne stagne pas dans la jambe en position allongée, car son acheminement vers le cœur est facilité. Il n’y a donc peu de risque de stase veineuse pendant le sommeil.

Néanmoins, leur port de nuit peut être conseillé après une opération chirurgicale : il s’agit de bas de contention postopératoire. Il est alors recommandé par le phlébologue de porter des bas jour et nuit après l’opération pour une durée de quelques jours à plusieurs semaines. Le port de bas de contention postopératoire est commun après une opération des varices, par exemple.

Certaines personnes souffrent de lymphœdème, une maladie lymphatique. La lymphe s’accumule dans les jambes et les bras, et il est alors nécessaire de porter des bas de contention jour et nuit. En effet, cela permet de prévenir la formation d’un œdème.  

Lors d’un long voyage où le sommeil est en position assise (avion, train, voiture, bateau), ils sont aussi recommandés. Quand elle dure plus de 4 heures, la station assise provoque la stase veineuse et peut être très douloureuse. On recommande donc le port de chaussettes ou collants, mais ce port doit rester exceptionnel et spécifique à cette situation.

De plus, chez les femmes enceintes ou après l’accouchement, les bas peuvent faciliter la circulation du sang pendant le sommeil. L’usage de chaussettes de contention la nuit doit rester exceptionnel et doit être approuvé par un médecin.

bas de contention

Quelles solutions durant le sommeil ?

Durant le sommeil, il sera plutôt conseillé de placer les jambes en hauteur. Par exemple, il peut être confortable de les surélever en les plaçant sur un coussin épais. On peut aussi se procurer un dispositif permettant de soulever les pieds du lit de 10 centimètres (cales ou surélévateurs).

Dès le lever, les bas (ou collants ou chaussettes) doivent être enfilés. En effet, la circulation sanguine est rendue difficile dès que la personne se met debout, il ne faut donc pas tarder à les mettre. Si on prend sa douche le matin, il sera conseillé de mettre les jambes en l’air quelques minutes après la douche avant d’enfiler les bas de contention.

Si on a des difficultés à se mouvoir, en vieillissant notamment ou en cas d’handicap, on peut aussi se procurer des aides permettant de mettre plus facilement les bas.

VOIR AUSSI : Quelle est la fréquence cardiaque normale en fonction de l’âge ?

Pour conclure…

Si vous souffrez d’une sensation récurrente de jambes lourdes, de varices ou d’une autre pathologie associée à la circulation du sang, il est nécessaire de consulter son médecin ou un phlébologue. Celui-ci saura vous faire passer les examens nécessaires et vous conseiller. Il pourra vous prescrire des chaussettes ou collants de contention s’il le juge nécessaire.

5/5 - (1 vote)

Sujets proches

Votre médecin ne vous comprend pas ?

Régis

Une mutuelle complémentaire santé est-elle obligatoire ?

FOCM

Une bonne literie pour bien dormir

Malika

Un site vous aide à dénicher le bon établissement de santé

Malika

Un annuaire pour les médecins de garde

Malika

Sevrage tabagique : la cigarette électronique se démarque des autres substituts nicotiniques

Martine

Donner son avis sur ce sujet