Jeunes parents : comment prendre soin de sa santé mentale ?

Devenir parent est souvent source de stress et d’anxiété et il donc essentiel de prendre soin de sa santé mentale dans cette période importante de la vie. Voici quelques conseils appliquer !

Ce n’est un secret pour personne : le postpartum est une période compliquée. L’arrivée d’un bébé chamboule forcément le quotidien des parents. Entre les biberons, les couches et les nuits hachées, il reste difficile de dormir et de trouver du temps pour soi. Résultat : on a tendance à s’épuiser et à s’oublier en tant que personne. Et pourtant, il est indispensable de vous préoccuper de votre état de santé physique, mais également de votre santé mentale, si vous souhaitez rester en forme et construire une belle relation avec votre bébé. Nous vous dévoilons dans cet article tous les secrets pour ne pas vous épuiser psychologiquement.

Santé mentale et parentalité : quel lien ? 

La naissance d’un petit est, de manière générale, un événement très attendu des parents et le début d’une nouvelle aventure. Quand bébé grandit, vous vous émerveillez de chaque petite découverte et des progrès fulgurants de celui-ci. Néanmoins, l’arrivée d’un enfant constitue un grand bouleversement pour la vie de famille. Et si les rendez-vous médicaux de bébé sont obligatoires les premiers mois et tout au long de l’enfance, il n’en est pas de même pour les parents. Une fois sortis de la maternité où ils étaient bien encadrés, certains se sentent totalement livrés à eux-mêmes et commencent à angoisser. Ajoutez à cela la fatigue extrême des premiers mois, les crises d’angoisse, les doutes, anxiété, stress… et l’on obtient un cocktail explosif de sentiments négatifs.

D’où l’importance de se préoccuper de sa santé mentale. Selon l’OMS, elle se définit comme “état de bien-être qui permet à chacun de réaliser son potentiel, de faire face aux difficultés normales de la vie, de travailler avec succès et de manière productive, et d’être en mesure d’apporter une contribution à la communauté”. Sans oublier que les jeunes mères peuvent être sujettes à la dépression postpartum (ou dépression postnatale). Celle-ci survient après l’accouchement et peut arriver à tout moment pendant l’année qui suit la naissance de bébé. 

VOIR AUSSI : Sophie la girafe, dangereuse ou non pour la santé de bébé ?

Quelques conseils pour maintenir une bonne santé mentale 

Briser les croyances et les idées reçues

“C’est que du bonheur”. Voilà comment la société résume l’arrivée d’un bébé dans la vie des parents. Or, l’image que renvoie la société n’est pas forcément la réalité. C’est pour cela que beaucoup de pères et de mères se sentent coupables s’ils ne ressentent pas la même chose. Chacun vit sa propre expérience à sa manière : si l’on s’attend à ce que les femmes soient submergées de bonheur après avoir donné naissance à leur bébé, certaines subissent une période de déprime, d’hypervigilance et de fatigue parfois très difficile à vivre. Déculpabilisez et acceptez vos émotions. N’hésitez pas à en parler à votre entourage ou, encore mieux, à un professionnel de santé. 

Se reposer et s’accorder des moments de répit 

Qui dit jeunes parents dit presque obligatoirement sommeil compliqué. Et quand la fatigue s’accumule, on a tendance à voir tout en noir et à être irritable toute la journée. Cet épuisement et ces tensions fragilisent la santé mentale. Pour vous aider à mieux vivre cette période, essayez de prendre du temps pour vous et de vous accorder des moments seul(e). Faites de votre repos une vraie priorité. Confiez par exemple votre bébé à une crèche ou à une nourrice. Ces professionnels diplômés d’un CAP petite enfance sauront gérer vos enfants et vous soulageront quelques heures par semaine.

S’occuper de soi 

Aller chez le coiffeur, s’acheter une nouvelle tenue, prendre un café avec une amie… Tous ces petits moments vous permettent de sortir de votre rôle de parent et de vous retrouver. Aérez-vous l’esprit avec des activités qui vous apportent de la joie : lecture, yoga, marche, jardinage… 

Avis sur cette publication

Sujets proches

Trypophobie : qu’est-ce que la phobie des trous ?

Chloé Bessede

Troubles de l’anxiété au travail : quels sont les symptômes ?

Malika

Quelle est la différence entre un psychiatre et un psychologue ?

Cécile

Quelle est la différence entre angoisse, anxiété et stress ?

Chloé Bessede

Quelle différence entre une crise de panique et une crise d’angoisse ?

Chloé Bessede

Pourquoi je me sens mal alors que tout va bien ?

Chloé Bessede

Donner son avis sur ce sujet