Maigrir avec des protéines : info ou intox ?

Chapô : Le régime hyperprotéiné permet-il de maigrir de façon efficace et pérenne ?

Perdre du poids n’est pas une mince affaire que l’on soit obèse ou juste en surpoids. En témoignent les statistiques sans cesse grimpantes sur cet état malgré la pléthore de méthodes proposées par les spécialistes et non spécialistes des régimes minceur. Parmi celles-ci se démarque le régime protéiné qui connaît un certain regain de popularité. Ce dernier est-il à la hauteur de ses promesses ?

Pourquoi peut-on maigrir avec un régime protéiné ?

L’idée d’un régime hyperprotéiné remonte aux années 1970 avec Pierre Dukan qui en a jeté les premières bases. Il s’agit d’un régime dans lequel les autres sources d’énergie, en dehors des protéines, sont quasiment supprimées. Les glucides sont retirés des repas, et les lipides réduits au strict minimum. L’idée est de créer un déficit calorique et forcer l’organisme à puiser dans ses réserves.

En effet, les glucides et les lipides sont les principaux substrats énergétiques de l’organisme. Ce sont eux qui s’accumulent dans les organes de stockage de l’organisme (glycogène, graisse). Lorsqu’on décide d’arrêter leur apport, celui-ci se tourne vers ces sources d’énergie qui lui restent. Il vide progressivement ces stocks avec pour effet une diminution progressive du poids corporel.

En outre, de nombreuses autres raisons expliquent le fait que maigrir efficacement avec des protéines est possible. Tout d’abord, les protéines provoquent une impression de satiété rapide et qui dure dans le temps. La sensation de faim se manifeste beaucoup plus rarement que d’habitude.

Ensuite, leur digestion requiert beaucoup plus d’énergie que celle des autres nutriments. L’organisme a donc recours à ses stocks d’énergie pour digérer les aliments. Enfin, la masse sèche est maintenue constante lors d’un régime protéiné. En réalité, l’apport important de protéines permet de conserver la masse musculaire intacte. C’est donc dans les réserves de gras que le corps ira chercher l’énergie dont il a besoin pour son fonctionnement.

régime protéiné

Que faut-il manger et boire pendant un régime protéiné ?

La mise en place d’un régime protéiné est relativement simple au vu des principes à respecter. Il faut retenir qu’il n’existe pas un régime protéiné standard. Le processus que nous présentons ici est celui qui est actuellement recommandé par les diététiciens au vu des inconvénients des régimes antérieurement utilisés. Dans ce modèle, le régime s’effectue sur trois phases.

La phase initiale ou « starter » est celle des grandes restrictions. À cette étape, tous les aliments contenant des lipides et des glucides sont scrupuleusement interdits. Plus de féculents, céréales, pain, matières grasses, légumes sucrés (carotte, betterave…), fruits sucrés… Le régime est exclusivement fait de protéines : viande rouge, volaille, poisson, gibier, fruits de mer, œufs…

Vous aurez remarqué qu’il s’agit seulement de protéines animales. Ils ne contiennent en effet pas de glucide. Les protéines végétales (légumineuses, tofu…) seront évitées à cette phase, car elles possèdent des glucides en quantité non négligeable. Néanmoins, il faudra avoir recours à des supplémentations en vitamines et acides gras essentiels pendant cette phase pour éviter les carences.

La deuxième phase dite de contrôle permet de consolider les acquis obtenus lors de la première étape. Elle a aussi pour rôle de développer des habitudes qui permettront de maintenir les gains obtenus sur une longue durée. Ici, les fruits peuvent être réintroduits dans le régime de même que les légumes et les céréales complètes : pain complet, son d’avoine… Les protéines végétales entrent aussi dans la danse pour apporter leur supplément de diversité et de vitamines.

La dernière étape est celle de la stabilisation. Elle permet d’éviter l’effet yoyo lors de l’arrêt du régime. Les féculents sont réintroduits de manière progressive. Nous recommandons de se mettre à une activité physique régulière et d’intensité modérée.

Est-ce que tout le monde peut maigrir avec ce type de régime ?

Toute personne en bonne santé et souhaitant perdre du poids peut avoir recours à un régime protéiné. Il faudrait toutefois s’assurer de ne pas être atteint d’une affection pouvant contre-indiquer ce régime. Pour le savoir, rapprochez-vous au préalable de votre médecin traitant ou encore d’un diététicien avant de vous lancer.

En effet, même si les promesses d’un régime hyperprotéiné sont alléchantes, il ne convient pas à tout le monde. Cela pourrait même s’avérer délétère pour certaines personnes portant certaines pathologies, telles que le diabète, les insuffisances rénales et hépatiques, les pathologies cardiaques…

Les diabétiques de type 1 ont un pancréas qui ne sécrète pas assez ou pas du tout d’insuline. Un régime sans sucre mettrait à mal ce type de profil puisque les sujets auront du mal à réguler le glucose dans leur sang. En ce qui concerne les insuffisances rénales, il faut savoir qu’il n’existe pas d’organe de stockage des protéines, ce qui implique que l’excès de protéines non utilisées par l’organisme est tout simplement éliminé, ceci par le rein. Un rein en mauvais état aurait encore plus de mal à fonctionner et aura tendance à encore plus s’altérer.

Par ailleurs, l’excès de protéines dans le sang met à mal le système cardio-vasculaire. C’est la raison pour laquelle celui qui est atteint d’une telle maladie doit s’abstenir de faire un régime protéiné. Dans tous les cas, il faut toujours se référer à son médecin traitant avant de démarrer tout régime minceur.

aliments riches en protéines

Toutes les protéines sont-elles bonnes pour ce type de régime ?

Le choix des protéines à intégrer dans votre régime est capital. Comme indiqué plus haut, moins il y a de glucides et plus le régime est efficace, surtout au début. C’est pour cela qu’il faut privilégier les protéines à faible taux de glucides et de lipides.

Les viandes maigres répondent à ces critères. Attention à souvent les varier pour une alimentation diversifiée. Ils peuvent toutefois être difficiles à intégrer dans un régime, du fait de leur coût, mais aussi du temps qu’ils exigent pour les consommer. Comme alternative, vous pouvez vous tourner vers les préparations protéinées qui sont plus pratiques.

À un stade plus avancé, des protéines à taux de glucides un peu plus élevé peuvent être intégrées au régime. Toutefois, il ne faudrait pas en abuser. Il ne faut pas oublier que le principe même est de réduire la consommation de glucides et de lipides au strict minimum.

Le régime protéiné est une option valable pour qui désire perdre du poids. Il nécessite une certaine discipline et une rigueur dans le suivi de ses principes. Avec la formule adéquate, les résultats qui en découlent peuvent être spectaculaires.

Avis sur cette publication

Sujets proches

Zoom sur le régime cétogène

Régis

Vitamine B12 trop élevée : symptômes, effets secondaires et solutions

Chloé Bessede

Ustensiles de cuisine : quels matériaux pour zéro risque ?

Martine

Tout savoir sur la spiruline

Régis

Selon des chercheurs, un gène contrôlerait l’envie de manger et de faire du sport

Malika

Santé et alimentation : équilibrer la carence en vitamine A

Régis

Donner son avis sur ce sujet