Fièvre : quand faut-il s’inquiéter ?

La fièvre est l’un des symptômes principaux de plusieurs maladies. Parfois, il arrive qu’elle soit juste passagère, mais dans certains cas, c’est le début d’une maladie grave. Il n’est pas toujours facile de déterminer la gravité d’une fièvre, étant donné que c’est le plus commun des maux. Comment alors savoir que dans tel ou tel cas, il est important de s’inquiéter et ne pas juste se limiter à des anti-douleurs ?

Parfois, on s’inquiète pour un rien

Les parents sont les personnes les plus alertes lorsqu’il s’agit de la santé de leur enfant. Dans les cas où ces derniers attrapent une petite fièvre, c’est directement la panique générale. Ils se mettent à appeler immédiatement un médecin, ce qui représente une grosse dépense si le cas est bénin.

Il faut savoir en premier lieu, que si le corps humain augmente de température, c’est que son système immunitaire est bien fonctionnel. Car pour lutter contre des infections internes, le corps n’a pas d’autre moyen de se défendre, qu’augmenter sa chaleur de base.

Les fièvres sans complications peuvent survivre jusqu’à trois jours, et puis disparaître. Si la personne parait en forme, peut manger, bouger et garde l’appétit, il n’y a pas de souci à se faire.

Vérifier la température régulièrement

Pour ne pas se tromper dans la gravité de la fièvre d’un individu, il est important de faire des relevés de température pour voir où il en est exactement.

Pour information, la température normale d’un corps humain varie entre 36,5°C et 37,5°C. Mais cela peut varier selon les efforts physiques fournis. Si la température atteint 38°C, il y a bien présence de fièvre, mais elle est juste légère. Allant entre 38°C et 38,5°C, il s’agit d’une fièvre modérée.

En revanche, si la température atteint les 40°C, il y a déjà présence d’une forte fièvre qu’il faut vite soigner. Au-delà de ces chiffres, il est primordial de faire appel à un médecin le plus rapidement possible.

Quand s’inquiéter ?

Dans le cas des enfants, l’apparition de fièvre ne doit pas être minimisée car leur organisme est encore fragile. Sans que les parents ne s’y attendent, le cas peut très rapidement évoluer en une maladie grave. Mais le niveau d’inquiétude varie selon l’âge de l’enfant.

Pour un bébé de 1 mois, il est toujours conseillé de faire appel à un médecin dès que la température atteint les 38°C. S’il a entre 1 à 3 mois, c’est à une température de 38,5°C qu’il y a urgence surtout si le cas dure depuis 24 heures.

Entre 3 mois et 2 ans et à 38,5°C, il n’y pas vraiment urgence mais cela va dépendre du comportement de l’enfant. Si la fièvre dépasse trois jours même avec des soins, il faut vraiment le faire consulter.

Sujets proches

Thé vert Matcha : le n°1 des thés !

Régis

Cosmétiques maison : les précautions à prendre pour épargner la peau

Régis

Un défibrillateur de qualité, facile à utiliser

Malika

Donner son avis sur ce sujet