Les causes et traitements du syndrome de la mouche devant les yeux

Si vous avez régulièrement l’impression qu’une mouche ou un insecte volant se trouve devant vos yeux, sans possibilité de l’enlever, que vous ressentez une vision floue, voire double, avec des tâches noires, comme des « mouches » dans les yeux ou encore les paupières qui sautent : il peut s’agir de différentes causes, bien souvent banales. Le point dans cet article.

Qu’est-ce que ce symptôme ?

Bien souvent, ces symptômes révèlent de simples problèmes de fatigue ou encore d’hypertension. Très fréquent, ce syndrome demande à être analysé afin d’en déterminer les causes pour trouver rapidement une solution. En effet, certains symptômes oculaires peuvent aussi mettre en évidence de graves problèmes de santé, entraînant des conséquences non négligeables, comme le décollement de la rétine, un AVC, mais aussi une maladie du foie.

Points noirs dans les yeux : ils peuvent parfois être visibles

D’un patient à l’autre, les symptômes sont différents. Cependant, dans la grande partie des cas, un petit filament noir, ou un corps flottant, paraît traverser devant nos yeux. Cela renvoie à des opacités siégeant dans le vitré perçues dans un œil, ou parfois les deux, avec une impression de points, ou de taches noires, en suspension devant notre vue. Les mouvements des yeux ou de la tête modifient leurs déplacements, de façon saccadée.

L’apparition de ces « petites mouches volantes » est de plus en plus récurrente si aucune solution n’est trouvée. Des symptômes qui peuvent rapidement gêner la vie des patients, surtout pour la lecture. En effet, des problèmes de concentration y sont souvent associés. Ainsi, il faut rapidement consulter un médecin en cas d’apparition de ces symptômes afin de trouver un traitement adapté.

Quelles sont les causes de cette vision ?

Différentes causes peuvent entraîner ces symptômes dont les plus fréquentes sont une forte fatigue ou une hypertension. Ce problème est aussi bien connu chez les jeunes abusant des écrans et sujets à une fatigue extrême liée à un manque de sommeil ou à une trop longue exposition à une lumière non naturelle et agressive. Dans ce cas-là, il s’agit d’un léger décollement postérieur du vitré, aussi appelé myodésopsie. Ce phénomène est sans gravité, cependant il est tout même conseillé de passer des examens attentifs du fond de l’œil au verre à 3 miroirs sur pupille dilatée afin d’en confirmer la cause.

De plus, les personnes opérées de la cataracte, ou qui ont subi un traumatisme oculaire, une inflammation intra-oculaire peuvent être concernées par la présence de ces « petits corps flottants ».

Les traitements et remèdes

La principale cause est la fatigue avec pour remède efficace le repos. Cependant, en suivant ces quelques conseils, vous ferez disparaître ces petites tâches noires plus rapidement :

  • reposez-vous un maximum en laissant vos soucis de côté, durant au moins une nuit ;
  • humidifiez vos yeux régulièrement à l’aide de sérum physiologique, pour éviter tout assèchement de la rétine ;
  • adaptez la luminosité de vos écrans, ou tout simplement de votre lumière ;
  • réduisez votre exposition face aux écrans autant que possible.

Malheureusement, il se peut que ces mouches volantes troublant la vision soient liées à des conséquences plus graves nécessitant un traitement.

Quels cas particuliers nécessitent un traitement ?

Dès lors que ces petits corps flottants apparaissent, il est impératif de prendre un rendez-vous chez un ophtalmologue afin de confirmer qu’il s’agit d’un problème de fatigue ou si il nécessite des examens plus approfondis. Le spécialiste va procéder à un fond de l’œil et à une dilatation de la pupille. Ces techniques permettent de définir la nature de ces tâches noires pour en évaluer l’ampleur. Une déchirure sera mise en évidence s’il y a un décollement de la rétine. La présence des mouches noires est alors la conséquence d’une hémorragie du vitré : cela nécessite un traitement avec un laser Yag. Celui-ci peut être réalisé sous certaines conditions :

  • corps flottants uniques, ou peu nombreux ;
  • bien visibles à l’examen du vitré par l’ophtalmologiste ;
  • de consistance non fibreuse ;
  • non situés près de la rétine, qui entraîne un risque d’hémorragie rétinienne, et du cristallin, qui entraîne un risque de cataracte.

Par ailleurs, si ces taches noires restent fixes, ou qu’elles entachent le champ de vision, elles peuvent entraîner des conséquences plus graves. En effet, ce symptôme peut révéler une DMLA : Dégénérescence Maculaire Liée à L’âge. Y sont souvent associées : une diminution de la sensibilité aux contrastes, une vue troublée et la présence d’un point noir devant les yeux, de manière constante. Dans ce cas de figure, un traitement avec des injections peut être envisagé.

Les mouches volantes devant les yeux, liées à des problèmes d’anémie

L’arrivée de l’hiver peut être un facteur à prendre en compte car il joue sur le moral et augmente la sensation de fatigue. Dans cette situation, le symptôme est facilement associé lors d’un examen médical : l’anémie et le manque de fer sont généralement les causes principales. Vous pouvez repérer les autres symptômes suivants :

  • le rythme cardiaque qui s’accélère au repos ;
  • une très grande fatigue ;
  • un essoufflement rapide ;
  • l’apparition de vertiges et de maux de tête ;
  • la présence de mouches devant les yeux ;
  • des bourdonnements dans les oreilles.

Si vous présentez plusieurs de ces symptômes, un traitement contre l’anémie vous sera prescrit.

Sujets proches

Comment reconnaître un infarctus ?

Régis

Les causes d’une grossesse à risque

Régis

Éviter et soigner la dépression saisonnière

Régis

Donner son avis sur ce sujet