Tout savoir sur la rhinoplastie

Chapô : La rhinoplastie est une intervention assez coûteuse, mais qui peut remédier à de nombreux défauts du nez. Elle nécessite une bonne préparation et un respect strict des consignes postopératoires.

Partie proéminente du visage, le nez est l’élément que les gens remarquent généralement en premier. À cet effet, sa forme et sa taille peuvent être source de complexes pour certains. Cependant, il participe à l’harmonie et à la définition des traits de caractère. Ainsi, la décision de procéder à une chirurgie du nez ne doit pas être prise sur un coup de tête ou pour des raisons de mode. Il est également important de connaître tous les détails sur ce type d’intervention avant de se lancer dans la démarche. Nous vous invitons à parcourir cet article afin de tout savoir sur la rhinoplastie.

Qu’est-ce que la rhinoplastie et que peut-elle faire pour vous ?

La rhinoplastie est une opération chirurgicale qui sert à corriger un ou plusieurs défauts du nez. Il s’agit notamment de remodeler et de redimensionner ce dernier.

La rhinoplastie peut être réalisée dans un but esthétique. Dans ce cas, elle vous aide à changer la taille, la forme ou l’angle de votre nez. Elle peut également être effectuée pour rétrécir vos narines et redresser votre cloison nasale. Cependant, il est possible d’envisager l’intervention dans un but fonctionnel, visant à corriger vos problèmes respiratoires.

Quels sont les différents types d’interventions de rhinoplastie ?

Le type de rhinoplastie à effectuer dépend notamment du défaut que vous désirez corriger. Voici les interventions qu’il est possible de réaliser.

La rhinoplastie préservative

Elle consiste notamment à réaliser une intervention tout en conservant le maximum d’éléments essentiels qui structurent le nez. Ici, le cartilage et l’os sont enlevés par le dessous. Technique permettant de garder les lignes esthétiques natives, vous pouvez décider quand faire une rhinoplastie préservative avec votre praticien afin de respecter au maximum « l’architecture » de votre nez.

rhinoplastie

La rhinoplastie post-traumatique

Ce type de chirurgie est nécessaire après une fracture du nez. Cette intervention est plus complexe comparée aux autres rhinoplasties, car elle peut impliquer des greffes de cartilages et d’os.

La rhinoplastie pour malformation congénitale

Cette intervention consiste à corriger des défauts présents dès la naissance. Ici, le praticien procède à plusieurs opérations de chirurgie reconstructrice. Des greffes de cartilages et d’os sont également nécessaires.

La rhinoplastie ethnique

Elle figure parmi les interventions dites spécialisées. Cette rhinoplastie vise notamment à modifier la structure spécifique du nez en raison de l’origine ethnique du patient.

La rhinoplastie esthétique

Il s’agit de l’intervention de rhinoplastie la plus sollicitée. Les personnes complexées par leur nez sont celles qui font notamment appel à ce type de chirurgie.

La rhinoplastie de rajeunissement

Passé la soixantaine, bon nombre de personnes constatent que les tissus de leur nez se relâchent. La rhinoplastie de rajeunissement aide à remédier à ce problème.

La rhinoplastie secondaire

Les patients la sollicitent en raison d’une première chirurgie du nez ratée. La rhinoplastie secondaire est souvent difficile et implique d’effectuer des techniques de reconstruction avec des greffes cartilagineuses. Il convient de patienter un an après la première intervention pour la réaliser.

Combien coûte la rhinoplastie et qu’en est-il de son financement ?

Une rhinoplastie coûte en général entre 9 000 et 15 000 euros. Tout d’abord, sachez que l’assurance maladie peut couvrir une partie des frais médicaux liés à l’opération pour une rhinoplastie fonctionnelle. L’intervention peut, cependant, être associée à une opération esthétique et/ou reconstructive.

Pour financer la chirurgie, vous pouvez également contracter un prêt personnel à taux fixe. Vous pouvez aussi vous inscrire à un plan de paiement auprès de votre chirurgien s’il est d’accord. Cela vous permet notamment de répartir le coût de votre intervention en petites mensualités sans avoir à payer des intérêts. Il est également possible d’utiliser une carte de crédit avec un taux d’intérêt annuel de 0 %. Sachez que certains emprunteurs disposant d’un bon crédit peuvent obtenir une offre de lancement avec un TAEG/APR de 0 %. Cela permet d’être exempté du paiement des intérêts durant une certaine période.

Comment se préparer à l’intervention et à quoi s’attendre après l’opération ?

Vous devez prendre certaines précautions avant l’intervention. Cela permet de garantir le bon déroulement de l’opération et la réussite de la rhinoplastie.

Conseils avant la rhinoplastie

Si vous fumez, arrêtez le tabac au moins deux mois avant l’opération. Il est également primordial de stopper la prise d’aspirine, d’anti-inflammatoires et d’anticoagulants oraux dans les quinze jours précédant l’intervention. En outre, évitez d’utiliser du shampooing la veille de votre rhinoplastie. Pour les hommes, il faut se raser soigneusement la barbe et la moustache.

Il est également important de prendre dix à quinze jours de congé. En effet, les entreprises n’octroient pas d’arrêt de travail pour une chirurgie du nez. L’intervention nécessite également de faire une consultation anesthésique dans les délais légaux, en l’occurrence, entre un mois et 48 heures avant l’opération.

Pensez aussi à signaler tous les médicaments que vous prenez ainsi que vos antécédents médicaux et chirurgicaux à votre praticien.

Résultats de l’opération

Souvent, la rhinoplastie apporte une amélioration morphologique et esthétique du nez que la grande majorité des patients apprécient. Ainsi, si vos attentes sont réalistes, vous pouvez bénéficier d’un résultat tout à fait satisfaisant.

Quels sont les complications et les risques liés à la rhinoplastie ?

Il existe deux types de risques et de complications de la rhinoplastie. Tout d’abord, nous pouvons citer les complications générales. Il s’agit des risques de l’anesthésie, de l’hématome et des infections du site opératoire. Ce dernier cas reste, cependant, rare.

Des complications spécifiques sont également à envisager. Elles concernent les irrégularités de contour (pouvant être reprises chirurgicalement) et l’asymétrie persistante du nez. Il est également possible de constater des déformations progressives de la pointe par fibrose cicatricielle et/ou par mauvaise rétraction cutanée.

Comment bénéficier d’une expérience postopératoire sans heurts ?

Il est primordial de respecter le temps de récupération nécessaire à la rhinoplastie. En l’occurrence, il est essentiel d’attendre au moins 7 jours avant de reprendre une activité professionnelle modérée. Quant au rétablissement complet, il faut compter entre trois et six mois. Pour les cas les plus graves, il est important d’attendre douze mois.

Évitez également le soleil, les saunas et les hammams, qui risquent d’accroître le gonflement, pendant les deux premiers mois postopératoires. Optez pour une thérapie par le froid en veillant à passer du temps dans des endroits frais. Durant les deux premiers mois après l’opération, évitez aussi de porter des lunettes et de pratiquer des sports violents. En outre, ne négligez pas votre alimentation et dormez correctement. Il existe notamment des moyens de bénéficier d’un sommeil de qualité à découvrir absolument. Il est également préférable de se coucher en veillant à avoir la tête légèrement surélevée la première semaine après l’intervention.

Avis sur cette publication

Sujets proches

Votre centre anti poux avec produits bio pour une éradication totale

Malika

Un enterrement de vie de jeune fille pour garder la forme

Malika

Tout savoir sur la liposuccion avant de se lancer

Malika

Santé étudiante : comment prendre soin de soi ?

Régis

Quelles sont les meilleures huiles essentielles pour la peau ?

Régis

Que penser du corset minceur ?

Régis

Donner son avis sur ce sujet