Comment apaiser les douleurs aux ovaires après les règles ?

Les douleurs pelviennes sont associées au fait d’avoir mal aux ovaires chez une femme. Ces douleurs sont généralement localisées au niveau du ventre, ou du bas ventre et sont variables en termes d’intensité de la douleur. Les causes peuvent être multiples et il est important d’effectuer des examens spécifiques pour confirmer un diagnostic.

Tout savoir sur les douleurs aux ovaires, en lien avec les règles

Organes féminins, les ovaires permettent de produire des ovules, destinés à être fécondés par des spermatozoïdes.

Lors d’un rapport sexuel, lorsqu’un ovule est développé et fécondé, la femme est alors enceinte : la grossesse aboutira alors à la naissance de l’enfant. Si ça n’est pas le cas, et que l’ovule n’est alors pas fécondé, il sera expulsé naturellement par le corps de la femme. C’est ce qu’on appelle les règles.

Selon chaque femme, la période des règles est plus ou moins douloureuse, avant, pendant et/ou après. En effet, les douleurs varient en intensité et leur localisation peuvent être différentes. Par exemple, il est possible de ressentir un tiraillement dans le ventre, ou d’avoir une douleur au niveau du bas ventre.

De la même manière, ces douleurs peuvent être ressenties à différents moments comme au milieu d’un cycle, environ 14 jours après les règles, date qui correspond à l’ovulation. Il s’agit de la période durant laquelle les ovules sont expulsés des ovaires en remontant les trompes pour voyager jusqu’à l’utérus. Ces douleurs, liées à l’ovulation, sont généralement moins intenses que celles que peuvent ressentir certaines femmes pendant les règles.

Une éventuelle grossesse peut être ressentie lorsque l’on ressent une sensation de tiraillement au niveau des ovaires. En effet, une femme enceinte peut avoir ses règles durant les premières semaines de sa grossesse. Dans ce cas, un test de grossesse est préconisé pour en avoir la certitude, en plus de la consultation de son médecin, ou de son gynécologue. Ce rendez-vous médical permettra d’identifier la raison des douleurs ou du tiraillement aux ovaires.

Une douleur aux ovaires : est-elle forcément liée aux règles ?

Il est commun de penser qu’une douleur aux ovaires soit liée aux règles, aux ovules et aux grossesses. Cette association est généralement justifiée. Toutefois, une douleur aux ovaires n’est pas systématiquement liée aux règles et peut avoir d’autres raisons.

En effet, avec l’exemple de l’appendicite, nous voyons qu’il est possible de ressentir de vives douleurs dans le bas ventre du côté droit, sans que cela soit directement lié aux règles. Une échographie sera nécessaire pour vérifier qu’il ne s’agisse pas d’une grossesse.

Par ailleurs, une femme peut avoir mal aux ovaires, après les règles, pour différentes raisons. Il peut malheureusement s’agir d’une grossesse extra-utérine qui se détériore. Il est alors important de ne pas laisser de côté une douleur au niveau des ovaires car différents diagnostics sont possibles, plus ou moins graves. De plus, si cette douleur est ressentie après les règles, il est impératif de rapidement consulter un médecin, ou un gynécologue, pour effectuer les bons examens.

Il peut aussi s’agir de la présence d’un kyste : une douleur aux ovaires, une fois que les règles sont terminées, ou se terminent. Dans ce cas, la douleur peut être très intense, voire peu supportable : cela varie selon l’importance de l’hémorragie interne qu’aura provoqué le kyste en se détériorant.

De la même manière, l’apparition subite d’un kyste peut entraîner des douleurs à l’ovaire, droit ou gauche, voire aux deux. Les examens seront alors prescrits par un gynécologue pour vérifier l’éventuelle présence d’un, ou plusieurs, kystes ovariens. Il s’agira ensuite de les éliminer sainement et rapidement.

La salpingite peut également être à l’origine de douleurs aux ovaires, après les règles. Cette infection sexuellement transmissible touche les trompes de Fallope et l’utérus. Ainsi, une femme qui a des rapports sexuels, sans l’utilisation de protection, devra faire des tests pour obtenir des résultats précis sur la probable présence d’une maladie sexuellement transmissible. Par ailleurs, l’apparition de fièvre doit vous alerter sur une éventuelle infection.

Enfin, ces douleurs ovariennes peuvent être chroniques. Cela peut être lié à un cancer des ovaires, ou à une maladie touchant le colon dans le cas d’un âge avancé. Des douleurs pouvant être similaires à celles des règles.

Comment remédier au mal de ventre lié aux règles ?

Tout d’abord, il est primordial d’effectuer les examens nécessaires avec un avis médical d’un professionnel lorsque vous ressentez un mal de ventre, avant, pendant ou après les règles, avant d’envisager une quelconque solution. Il s’agira alors d’écarter ou non tout risque de grossesse : dans ce cas, une solution médicamenteuse pourrait être nocive pour le fœtus. Dans le cas contraire, votre médecin vous guidera sur la marche à suivre : une opération ou la prise d’un traitement adapté.

Vous l’aurez compris, des douleurs pelviennes peuvent avoir différentes causes, qu’il faut impérativement identifier pour prescrire le traitement adapté. Une consultation chez votre médecin ou votre gynécologue permettra de poser un diagnostic précis.

Sujets proches

Boutons sur le pubis : quels sont les symptômes, causes et traitements possibles ?

Régis

Comment reconnaître un infarctus ?

Régis

Éviter et soigner la dépression saisonnière

Régis

Donner son avis sur ce sujet