Troubles de l’anxiété au travail : quels sont les symptômes ?

Stress, anxiété, dépression, burn out… Les troubles liés à l’anxiété au travail sont nombreux. Leur impact est souvent sous-estimé, alors qu’ils mettent également en difficulté les collègues, mais aussi la personne souffrante. Comment reconnaître les troubles de l’anxiété au travail  ?

Troubles de l’anxiété : les signes à repérer

Les troubles de l’anxiété regroupent un certain nombre de symptômes qu’on peine parfois à repérer. Dans ce cas, la situation risque de s’aggraver et de mener au burn out professionnel. Voici les symptômes les plus significatifs :

  • la fatigue constante
  • l’accumulation d’erreurs
  • mettre plus de temps à effectuer une tâche
  • éviter les contacts sociaux
  • ne plus respecter les règles de l’entreprise
  • devenir de plus en plus cynique
  • être irritable
  • avoir des difficultés de concentration
  • etc

L’anxiété, le mal du siècle ?

L’anxiété est une réaction normale, alors que les troubles anxieux deviennent pathologiques et peuvent prendre plusieurs formes. Par exemple, une personne anxieuse peut souffrir de TOC, de phobies, d’hyperventilation,  de crises d’angoisses, etc. La personne atteinte ressent un sentiment de perte de contrôle et l’anxiété généralisée peut devenir réellement handicapante dans la vie quotidienne, et donc dans la vie professionnelle. On estime que l’anxiété touche 8 % de la population, généralement des femmes. Après 40 ans, une femme sur 10 est concernée par ce trouble.

D’où peut bien venir l’anxiété généralisée et chronique ? Il est vrai qu’on diagnostique de plus en plus de malades souffrant de troubles anxieux. Les femmes sont en première ligne. On peut expliquer cela par le fait qu’autrefois, la femmes restaient à la maison pour s’occuper des enfants, alors qu’aujourd’hui leur charge mentale est bien plus importante : travail, enfants, maison, etc. La peur de ne pas être à la hauteur ou bien encore le stress de ne pas boucler ses missions dans la journée sont souvent à l’origine de l’anxiété.

Que faire en cas de troubles anxieux ?

Il faut tout d’abord distinguer la peur de l’anxiété. La peur apparaît lorsqu’un stimulus externe et imminent nous met en danger. Puis, elle disparaît en même temps de ce facteur. L’anxiété, à la différence de la peur, ne provient pas d’un facteur externe menaçant. La personne qui en souffre se retrouve dans un cercle vicieux et elle présente des comportements d’évitement de plus en plus importants.

Si vous percevez de l’anxiété chez un collaborateur, il faut éviter de minimiser la situation, mais il ne faut pas non plus aggraver le problème en en parlant trop. Par ailleurs, si votre collègue s’emporte facilement, il ne faut pas le prendre de façon personnelle.

La meilleure conduite à tenir est d’être à l’écoute, d’aider votre collaborateur à développer des pensées positives. Puis, n’oubliez pas que ce qui peut vous paraître banal peut être très mal vécu par d’autres. Enfin, proposez des activités de détente. Si vous remarquez que vos efforts ne portent pas leurs fruits, il est préférable de lui conseiller d’aller voir un médecin ou une personne de confiance.

Dans le cas où vous sentez que vous souffrez de troubles anxieux, n’hésitez pas à consulter un professionnel de santé qui saura vous accompagner. Eviter les comportements nocifs comme boire de l’alcool pour vous détendre, car c’est une méthode qui va vous enfoncer insidieusement. Pour sortir du cercle vicieux, la meilleure chose à faire est de parler de ses angoisses et de ses peurs afin de les rationaliser.

Sujets proches

Ne vous laissez pas abuser par vos salariés

Malika

L’électrostimulation pour supprimer la douleur chronique

Malika

Les interventions au niveau des yeux

Malika

Donner son avis sur ce sujet