Cosmétiques maison : les précautions à prendre pour épargner la peau

Que ce soit pour des raisons éthiques, sanitaires ou même économiques, les consommateurs sont de plus en plus nombreux à délaisser les cosmétiques industriels. En parallèle, la fabrication de cosmétiques bio à la cote ! Toutefois, même si ces produits ne contiennent que des ingrédients naturels, il faut veiller à bien protéger sa peau. Voici quelques conseils que nous vous invitons à suivre pour pouvoir pleinement profiter de vos cosmétiques maison.

Respecter les règles élémentaires d’hygiène

La première précaution à prendre, lors de la fabrication de cosmétiques maison, est de bien nettoyer sa surface de travail et son matériel. N’hésitez donc pas à désinfecter vos ustensiles et vos contenants avant et après toute utilisation. Entre chaque manipulation, pensez également à bien vous laver les mains. Evitez d’ailleurs, autant que possible, de toucher les produits cosmétiques (huiles, actifs, poudres, etc.) directement avec vos mains. Privilégiez des spatules par exemple.

Respecter les dosages recommandés

Pour la fabrication de vos cosmétiques maison, appuyez-vous sur des recettes. Même si vous pouvez les adapter, pour personnaliser vos cosmétiques, évitez les surdosages ! Cela pourrait entraîner des irritations et même des brûlures de la peau. Veillez donc à bien respecter les doses recommandées et les instructions présentes sur les notices de vos différents ingrédients. Vous éviterez ainsi les mauvaises surprises !

Effectuer des tests sur la peau

Si vous fabriquez vos propres cosmétiques, sachez que des allergies à certains composants sont possibles ! Pour limiter les risques d’irritation de la peau, pensez à effectuer un test cutané avec les produits que vous souhaitez utiliser dans votre recette. Versez, par exemple, quelques gouttes d’huile végétale et/ou un peu d’huile essentielle sur le dos de votre main et observez le comportement de votre peau. Si vous constatez une rougeur, une irritation ou encore des démangeaisons, il est possible que cela soit le signe d’une intolérance. Veillez donc à bien identifier les ingrédients à éviter et adaptez vos recettes en fonction.

Ne pas conserver trop longtemps les cosmétiques fait-main

La durée de conservation varie en fonction du type de cosmétique. Voici quelques exemples :

  • Les hydrolats, infusions et décoctions : à conserver 24 heures maximum à température ambiante et quelques jours au frais.
  • Les crèmes : elles se conservent généralement 3 jours au frais et jusqu’à 3 mois avec un conservateur naturel.
  • Les huiles végétales : la plupart des huiles non raffinées se conservent jusqu’à 8 mois à température ambiante. Et quelques mois de plus si elles sont stockées au réfrigérateur.
  • Les huiles essentielles : leur durée de conservation optimale est de 9 à 12 mois environ. Au-delà, elles ne sont pas dangereuses mais perdent peu à peu leurs vertus.
  • Les savons : ils peuvent se conserver jusqu’à plusieurs années dans des boîtes en carton ou en bois

Une fois ces quelques précautions prises, n’hésitez pas à vous lancer dans la création de crèmes, savons, soins hydratants, déodorants, masques, etc. Les possibilités ne devraient pas manquer avec les cosmétiques maison que vous pouvez personnaliser selon vos goûts et envies.
Dans tous les cas, la tendance du cosmétique home made ne devrait pas décroître. En effet, selon l’association Cosmebio, 1 personne sur 2 devrait posséder au moins un produit cosmétique fait-main d’ici 2020. N’hésitez donc pas à vous laisser séduire, à votre tour, par les nombreux avantages des cosmétiques maison, tout en préservant votre santé et votre peau !

Sujets proches

Été et moustiques : comment s’en débarrasser naturellement ?

Régis

Quel dîner adopter pour bien dormir ?

Régis

Le Rhodiola : et la force est avec vous !

Malika

Donner son avis sur ce sujet