Allergie respiratoire et Covid-19 : comment faire la différence entre les symptômes ?

Cela va bientôt faire un an que la Covid-19 s’est installée dans notre quotidien. Malheureusement, nous ne savons toujours pas comment appréhender ce virus et surtout, la liste des symptômes varient en fonction de l’âge, de l’état de santé et des antécédents de chaque personne touchée. Il est donc difficile de définir, sans faire de test au préalable, si une personne est atteinte ou non de la Covid-19. La population souffrant d’allergie respiratoire depuis des années se retrouvent parfois face à un dilemme : leurs soucis de respiration, aujourd’hui, sont-ils dus à leur allergie ou à la Covid-19 ?

Des symptômes qui se rejoignent

C’est une très bonne chose de se poser cette question, car certaines gênes et certains symptômes liés au Coronavirus et aux allergies sont similaires. Les allergies saisonnières vont provoquer des crises d’éternuements, un nez qui coule, un nez qui se bouche, un nez qui gratte… On rapproche souvent cela à un « rhume des foins ». Ce sont les allergies aériennes qui peuvent mettre un doute. Elles ont tendance à se manifester via des conjonctivites, mais aussi des crises d’asthme, des gênes respiratoires pouvant aller jusqu’aux sifflements pulmonaires, essoufflements et toux.

Ces symptômes se retrouvent dans la longue liste des symptômes de la Covid-19. Mais ce dernier présente d’autres réactions parfois beaucoup plus virulentes, comme de la fièvre, des maux de tête, des courbatures… Les personnes souffrant de soucis respiratoires depuis plusieurs années doivent être d’autant plus vigilent face à l’apparition de symptômes afin de détecter s’il s’agit de la Covid-19, ou d’allergie. Dans tous les cas, il est indispensable de continuer ses traitements de fond liés aux soucis respiratoires, comme Tobi ou des corticoïdes inhalés, et de ne pas commencer de nouveaux traitements sans l’avis et la prescription d’un médecin.

Que faire en cas de nouveaux symptômes ?

Tous les symptômes sont à prendre au sérieux, deux encore plus. La fièvre et les courbatures ne sont pas habituels chez une personne subissant des allergies. Il est donc important de réagir tout en ne cédant pas à la panique. Dès l’apparition de ces symptômes, confinez-vous au maximum chez vous pour ne pas contaminer votre entourage, et téléphoner au plus vite à votre médecin traitant ou bien à la plateforme téléphonique dédiée à la Covid-19 (numéro vert : 0800 130 000).

Il est conseillé, et même demandé, de ne pas se précipiter aux urgences hospitalières lorsqu’un pique de fièvre survient ou que vous venez à ressentir des courbatures. Ces services d’urgences sont déjà bien engorgés. Il ne faut pas ajouter de la surpopulation qui n’a peut-être qu’un simple été grippal ou bien, pour les patients vraiment atteints du Coronavirus, ce sont des lieux où il est souvent difficile de respecter les gestes barrières, le risque de contaminer des personnes sur place est donc élevé.

Sujets proches

Un défibrillateur de qualité, facile à utiliser

Malika

Les causes d’une grossesse à risque

Régis

Comment reconnaître si l’on a une côte fêlée à la suite d’un choc ?

Régis

Donner son avis sur ce sujet