Zoom sur le régime cétogène

La diète cétogène, qu’est-ce que c’est ?

Le régime cétogène a pour principe de favoriser la consommation d’aliments riches en lipides. Il est utilisé depuis de nombreuses années pour soigner de diverses maladies graves, dont le cancer et l’épilepsie. Ce régime a pour but de réduire au maximum la consommation de glucides pour se concentrer sur les lipides, ainsi déclencher un état de cétose. Les premiers effets positifs sont la perte de poids et également de nombreuses vertus pour la santé en générale.

Les principes du régime cétogène

Auparavant, le régime cétogène, appelé aussi régime Keto est pratiqué chez les enfants souffrants d’épilepsie pour limiter les poussées. Ce type de régime a été conçu dans les années 1900. À l’époque, ses effets d’anticonvulsivants ont été les plus appréciés. Par la suite, le régime Keto a été adapté pour favoriser la perte de poids rapide chez les personnes en surpoids et obèses. Il est également utilisé pour améliorer les signes du diabète et certaines maladies cardiovasculaires.

Comment marche le régime cétogène ?

Le régime cétogène, pour solliciter la perte de poids, est constitué par la consommation de :

  • 50 g de glucides en moyenne par jour.
  • 20% de protéines
  • Et 75% de lipides

Cette formule est alors l’inverse d’une alimentation classique que l’on connaît depuis toujours.

Combien de temps dure un régime cétogène ?

Le régime cétogène, pour la perte de poids, n’a pas de durée déterminée dans le temps. Il peut très bien être adapté à une nouvelle mode de vie par rapport au régime standard qui est délimité dans le temps. Dans le cadre d’un traitement thérapeutique, la diète cétogène peut durer quelques semaines, voire des années en fonction du résultat envisagé.

Quels sont les aliments à privilégier dans un régime cétogène ?

Les aliments autorisés en grande consommation dans le régime cétogène sont :

  • Légumes pauvres en glucides
  • Poissons
  • Fruits de mer
  • Viande rouge et blanche
  • Huiles végétales
  • Oeufs
  • Beurre
  • Jus de citron
  • Et les olives

Les aliments autorisés, mais en quantité raisonnable, sont :

  • Lait et ses dérivés
  • Légumes riches en glucides
  • Les boissons alcoolisées

Et quels sont les aliments à éviter absolument lors d’un régime cétogène ?

Le régime cétogène est très strict, de multiples aliments sont formellement interdits car ils nuisent au maintien de l’état de cétose :

  • Sucre (tout ce qui contient du sucre, même les fruits et les boissons gazeuses surtout)
  • Céréales
  • Féculents (tous les produits en particulier)
  • Fruits
  • Pomme de terre
  • Fromage
  • Chocolat
  • Laitage végétal

Exemple de menu d’un régime cétogène

Matin : œufs sur le plat avec une salade
Midi : 150 g de blanc de poulet, 50 g d’épinards, quelques olives vertes, 2 cuillères à soupe de jus de citron et un jus de concombre.
Soir : 150 g de filet de poisson, 100 g de salade verte, 2 cuillères à soupe de vinaigre et un avocat.

Quels sont les points positifs du régime cétogène ?

Perte de poids assurée, taux de lipides sanguins maîtrisé, disparition progressive de la sensation de faim, aucune restriction concernant les apports calorifiques.

Et les points négatifs du régime cétogène ?

  • Dans les premières semaines, une baisse de production d’anticorps
  • Régime strict, aucun faux pas n’est toléré
  • Goût alimentaire limité

Quels sont les phases cachées du régime cétogène ?

Dans le début du régime cétogène, on peut ressentir des maux d’estomac, des maux de tête, de la constipation et de légers troubles cognitives. Toutefois, ces effets secondaires ne durent pas longtemps. Dans de rare cas, des calculs rénaux ont été constatés chez des jeunes enfants épileptiques. Pour éviter l’apparition de ces effets négatifs, il est important de s’hydrater fréquemment, en buvant uniquement de l’eau fraîche. Il faut également surveiller les apports en potassium, en magnésium et consommer plus de fibres.

Comment adopter le régime keto ?

La première étape consiste à suivre un régime low carb, ce qui signifie : un régime pauvre en glucides. Pour ensuite passer à la deuxième étape qui est le régime cétogène riche en lipides. Pour se lancer dans cette aventure, il est recommandé de se faire accompagner par un professionnel médical, une nutritionniste ou une diététicienne pour le bon déroulement du régime.

Sujets proches

Comment gérer l’intolérance au lactose ?

Régis

Santé et alimentation : équilibrer la carence en vitamine A

Régis

3 bonnes raisons de faire son propre pain complet

Régis

Donner son avis sur ce sujet