Tout savoir sur la spiruline

Connaissez-vous la spiruline ? Utilisée comme complément alimentaire, cette algue verte naturelle apporte un grand nombre de nutriments à l’organisme. Commercialisée en poudre ou sous forme de comprimés, la spiruline est très riche en protéines, en fer et en vitamines B.

Quelles sont les origines de la spiruline ?

La spiruline était déjà récoltée en Afrique autour du lac Tchad à partir du 11e siècle. Les Aztèques exploitaient cette source de nourriture depuis le lac Texcoco situé près de Mexico. Cette microalgue, de couleur bleu-vert, se développe sur les lacs saturés de matières organiques et se multiplie dès que la température dépasse les 30 degrés.

Où cultive-t-on de la spiruline ?

La spiruline est devenue populaire dans les années 70 comme aliment santé dans les pays industrialisés. Aujourd’hui, sa production s’est développée de manière industrielle et se cultive dans de grands bassins en béton.

Les principaux pays producteurs sont la Chine et les États-Unis. La production mondiale annuelle est estimée à 5000 tonnes par an et ne cesse d’augmenter depuis 1995. En Europe, seuls deux pays produisent de la spiruline : la France et la Hongrie.

Plébiscitée par l’ONU comme moyen de combattre la malnutrition, la spiruline est aussi cultivée dans de nombreux pays d’Afrique pour une consommation locale.

Quelle est la composition de la spiruline ?

La microalgue est une cyanobactérie filamenteuse en forme de spirale, ce qui explique l’origine de son nom : la spiruline.

Faible en calories, la spiruline est composée à 65 % de protéines, 15 % de glucides, 7 % de minéraux, 6 % de lipides, 2 % de fibres et 5 % d’eau.

Elle contient de nombreuses vitamines du groupe B et des acides aminés. Elle est aussi riche en chlorophylle et en caroténoïdes ; elle renferme un pigment bleu antioxydant, la phycocyanine. Elle permet un excellent apport en calcium, fer et magnésium.

En quoi la spiruline peut-elle améliorer la santé ?

La spiruline stimule le système immunitaire. Riche en fer et avec un taux d’assimilation estimé à 40 %, la spiruline est recommandée en cas d’anémie pour relancer la production de globules rouges. Elle combat la fatigue et apporte tonus et vitalité.

Les bêta-carotènes, présents en abondance, sont des antioxydants qui aident à réduire le « mauvais cholestérol » et à retarder les signes du vieillissement.

Enfin, la forte valeur nutritive de la spiruline (elle contient 2 fois de plus protéines que la viande ou le poisson) favorise un bon développement musculaire et participe à soulager les douleurs articulaires.

En résumé, elle apporte tous les nutriments nécessaires pour être en bonne santé et améliorer ses défenses immunitaires.

En quelle quantité consommer la spiruline ?

Bien que la spiruline soit un aliment et non un médicament, la première prise doit se faire en faible quantité, puis augmentée progressivement pour laisser le temps à l’organisme de s’habituer. En effet, une dose de départ trop élevée peut provoquer des inconforts digestifs ou des maux de tête en raison.

La dose recommandée est de 1 g à 3 g par jour selon le métabolisme de chacun. Vous pouvez commencer par 0,5 g par jour pendant une semaine, puis 1 g la semaine suivante et 2 g la troisième semaine, par exemple.

La prise se fait de préférence le matin et avant les repas pour une meilleure assimilation. Elle peut se faire sous forme de cure de 1 à 2 mois, deux à trois fois par an. Si vous êtes en bonne santé, 1 g par jour suffiront. Pour traiter une fatigue passagère, 2,5 g à 3 g par jour seront plus adaptés.

Sujets proches

Comment gérer l’intolérance au lactose ?

Régis

Pourquoi le complément alimentaire est utile à votre pratique sportive ?

Malika

3 bonnes raisons de faire son propre pain complet

Régis

Donner son avis sur ce sujet