La crise des opioïdes touche également la France

Les opioïdes, ce sont ces médicaments antidouleur qui créent une forte et dangereuse dépendance. Une enquête, diffusée par France Télévisions, a récemment révélé l’ampleur de la catastrophe sanitaire que représentent ces médicaments aux États-Unis où ils sont massivement prescrits et consommés sous l’impulsion des laboratoires pharmaceutiques et avec la complicité des médecins. Pourtant, avec 10 millions de prescriptions en France en 2015, l’Hexagone souffre du même problème.

Qu’est-ce que c’est les opioïdes ?

Une partie de la réponse à cette question se trouve tout simplement dans leur nom. Les opioïdes sont des médicaments dérivés de l’opium. C’est donc un terme générique qui concerne beaucoup de médicaments, mais qui est souvent utilisé pour ne parler que des antidouleurs à base de l’opium. L’opium, qui n’est qu’une plante à l’origine, est un formidable antidouleur utilisé depuis des siècles.

Le problème de l’opium, c’est que sa consommation entraîne également une très forte dépendance et abîme de manière irréversible la santé. En plus, l’accoutumance est systématique et très rapide. Les patients se retrouvent donc à en consommer rapidement de plus en plus et les décès par overdose se comptent en millions aux États-Unis. Certains opioïdes sont moins forts, mais ils sont tout de même dangereux.

Une consommation en forte augmentation

Ce qui préoccupe beaucoup les différents organismes de santé qui tentent d’alerter sur le danger des opioïdes depuis longtemps, c’est la récente explosion de leur consommation, aux États-Unis, mais aussi en France. Dans l’Hexagone, entre 2006 et 2017, la prescription de ces médicaments par les médecins a augmenté de 150 % !

Certains essayent tout de même de relativiser la situation, en faisant notamment remarquer que l’augmentation importante des prescriptions d’antidouleurs et également le signe d’une meilleure compréhension, d’une meilleure écoute et d’une meilleure prise en charge de la douleur chez les patients. S’il est vrai qu’il faut y voir un point positif, il ne faut pas oublier pour autant la dépendance presque systématique que cela engendre.

Pourquoi les opioïdes sont-ils utilisés ?

Les opioïdes inquiètent beaucoup de consommateurs, mais ils les poussent aussi à s’interroger sur leur utilisation. Pourquoi l’utilisation de l’opium dans le cadre médical est-elle si facilement acceptée, quand celle d’autres plantes considérées comme des drogues dangereuses est totalement interdite ? À cette question, il est impossible d’apporter une réponse franche et tranchée. En revanche, l’émission diffusée sur France 2 a pointé du doigt les intérêts des grands groupes pharmaceutiques.

Effectivement, l’usage des opioïdes représente un marché en plein essor que certains grands laboratoires ne veulent surtout pas perdre. Cependant, au-delà de l’appât du gain, c’est la question du rapport culturel que nous avons aux médicaments et à la douleur qui doit être interrogée. Les opioïdes sont actuellement systématiquement prescrits quand les analgésiques ne sont plus suffisamment, sans même que la peine d’essayer des thérapies plus douces et alternatives ne soit prise. Ne faudrait-il pas alors s’interroger sur la nécessité de développer d’autres solutions ?

Sujets proches

Alerte au pollen ! Que faire pour moins en souffrir ?

Madja

Donner son avis sur ce sujet